En soulignant ce type d’anniversaire, on fait un arrêt sur la ligne du temps… On retourne spontanément à nos origines et on a un besoin de réaffirmer notre identité. Ça donne le goût de laisser une marque signifiante aux générations futures. Ça donne aussi lieu à de la concertation, à des rassemblements et à la fête. Je suis fière de m’impliquer dans ce genre de démarche. En tant que porte-parole, je souhaite mettre mon grain de sel afin que se partagent les idées, qu’elles grandissent et qu’elles nous dépassent!
Pierre-André Bujold, porte-parole 4 saisons

 

mag_8203_600x900Pierre-André Bujold, artiste multicolore

Le comédien Pierre-André Bujold a choisi de vivre en Gaspésie, sa région d’origine. Spécialisé dans le jeu, il cumule de l’expérience dans un large éventail de domaines comme l’enseignement, la mise en scène, l’écriture, l’animation, la musique et le conte. Cet artiste multidisciplinaire a effectué différentes tournées dans les théâtres et écoles de la Gaspésie, des Îles-de-la-Madeleine et des provinces maritimes. Il aussi a fait partie du groupe Les Hameçons Salés sur l’album Icitte Asteure.

Un parcours théâtral dans le vent

Avec le Théâtre des Grands Vents, Pierre-André Bujold a collaboré à la pièce Bad Luckey Luc, aux projets 33 jours du Corbeau et Vacarmes des solitudes. Il a aussi travaillé avec le Théâtre de la Petite Marée dans Les Voyages de Muriel Velluleg en 2008, dans La tempête en 2009 et en tant qu’auteur et comédien dans Petite Rochelle en 2010.

Des rôles captivants à l’écran

À l’écran, il tient le rôle de présentateur de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine dans les capsules Vivre autrement de la stratégie régionale d’établissement durable. Il tient aussi le rôle du ministre Lussier dans le film La maison du Pêcheur. Bientôt, Pierre-André Bujold jouera le rôle d’Alain dans Avenue Queneau, une réalisation du collectif Vivier 48.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer